Pente Grammai


Vue d’atelier, à titre d’exemple : Confrontation avec Nina Leger.

Le sol c’est ce qui sert de base à l’espace, celui de l’exposition ou du tableau. C’est la trame au travers de laquelle va se dérouler la scène. Une suite d’éléments va être placée afin d’établir un parcours. Jeu d’importance, de stratégie, premier plan, second plan, rapport de force. Pourquoi ne pas laisser le jeu établir le scénario ?

Définir une zone d’exposition et y tracer un quadrillage de six colonnes et six cases. Chacun des deux protagonistes possède cinq éléments.

Objectif : prendre tous les éléments adverses en les bloquant entre deux autres éléments.

Au départ les éléments sont alignés au niveau des intersections (schéma ci-contre). À tour de rôle, chaque joueur déplace un élément d’une intersection horizontalement ou verticalement.

L’objectif est d’encadrer un élément du joueur adverse par deux éléments pour pouvoir le gagner. Le protagoniste qui réussit à prendre un élément adverse rejoue. Le gagnant est celui qui a emporté tous les éléments adverses. L’autre disparaît.

La partie peut commencer.

Adessif, laque, bois, juillet 2016.