Espacements – Collectionner au XXIe siècle


À l’occasion de la triennale De leur temps 6 (ADIAF) accueillit par la Collection Lambert en Avignon, Espacements est activée pour la quatrième fois par Daniel Bosser avec quelques oeuvres de sa collection.

Le dispositif  fonctionne comme un labyrinthe à l’intérieur duquel le visiteur en le parcourant découvre les oeuvres en fonction de ses choix de déambulation, soit frontalement soit par transparence à travers les toiles micro perforées. Métaphore du cheminement du collectionneur et de ses rencontres avec l’art et les œuvres au sein de son espace mental et de son environnement de vie.

Les pièces exposées font référence aux thématiques du temps, de la relation au paysage, de l’inscription dans l’architecture, du hasard, des causalités de l’existence, de la mémoire des formes et des idées… qui sont récurrentes dans de très nombreuses pièces de la collection.

1 – On Kawara « One million years (past) and one million years (future), diffusion audio, 2001/2007.
2 – Benoît Maire « either, or », sculpture, 2016.
3 – Mathieu Mercier « sublimation – Tunnel / réveil », sculpture, 2012.
4 – Caroline Réveillaud « hypéropérale séquence », sculpture,  2016.
5 – Evariste Richer «  Cumulonimbus », sculpture, 2008.  
6 – Raphael Zarka «  reprise N°1 », sculpture, 2002.


Affiche : Marine Jezequel